Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 00:00

Stade Olympiakos du Pire.  

 

Olympique Paradise contre L’Infernal  du Démon,

c’est le match que tous les amoureux du football attendent et cette fois encore la rencontre s’annonce passionnante.    

Comme chaque année c’est St Pierre qui détient les clefs du match.

A peine le coup d’envoi est-il donné que Jésus multiplie les actions dangereuses.

L’Ange Gabriel plane sur la rencontre, Il est comme sur un nuage.

Jésus idéalement placé touche du bois, Thomas n’en croit pas ses yeux.

Staline élève un véritable rideau de fer en défense, Attila ratisse tout le terrain.

Jean Paul II est insaisissable, Allant de droite et de gauche,

Il ouvre la marque d’une balle en cloche à la quarantième minute.

Pinochet, qui peut remplir un stade à lui tout seul, rameute ses troupes.

La mi-temps est sifflée sur ce score de 1 à 0 pour l’Olympique Paradise.

L’arbitre renvoie les joueurs au purgatoire.

La deuxième mi-temps repart sur un rythme infernal.

Pol Pot envoie une mine au ras du poteau.

Moribond jusqu’alors Lazare sur une touche de Jésus s’élève et marque.

2-0 pour l’Olympique Paradise.

La partie semble jouée lorsqu’à la soixante deuxième,

Hitler au four et au moulin tacle violemment Moïse par derrière.

L’arbitre sort un carton rouge qui met Hitler en fureur.

Il s’en suit une échauffourée, on peut voir Jésus distribuer les pains.

Moïse est évacué du terrain sur une civière.

Dieu, qui était dans les tribunes descend

Et lui donne dix commandements pour la suite,

Il reprend sa place sous les acclamations du peuple élu.

L’Infernal nullement marqué par ce coup du sort,

Ressert les rangs et exerce un pressing de tous les instants,

Faust court comme un damné.

A la trente troisième minute de la seconde période,

Judas inscrit un but contre son camp ramenant L’Infernal au score.

Mussolini envenime la partie par des actes d’anti-jeu.

Ben Laden envoie un missile dans les tribunes qui fait de nombreuses victimes.

Alors que nous étions en toute fin du temps intemporel, sur une passe diabolique de Méphistophélès,

Pilate crucifie le gardien adverse d’un pointu qui sonne le glas des derniers espoirs de victoire de l’Olympique.

2-2, l’arbitre siffle la fin du match sur ce score de parité.

L’Infernal du Démon revient des profondeurs,

Tandis que la fin du match fut un véritable chemin de croix pour L’Olympique Paradise.

« Nous leur promettons l’enfer » annonce ce diable d’entraîneur de l’Infernal.

« Le match retour ne manquera pas de piquants. ».Prophétise Jésus.

Partager cet article

Repost 0
Published by gilonimo - dans Gilonimots
commenter cet article

commentaires

Remo 22/02/2011 17:46



Je suis preneur pour le crucifix.



Mel 18/02/2011 21:05



Tiens, ça me fait penser à "De bons présages" de Terry Pratchett et Neil Gaiman. Tu l'as lu ?  Que j'ai lu il y a peu et qui m'a d'ailleurs fait penser à "L'Enfer est dans le Pacte"...


Tchüss !


 



Morphée 02/03/2006 13:04

excellent ce texte!! vraiment excellent ...  :-)

rien 24/02/2006 15:27

Il parait que t'as plein du pognon!
Je mis une option.

Bise.

la marquise de sade 24/02/2006 14:19

Heureusement que l'Infernal a eu un retour de flammes à la deuxième mi-temps, sinon l'Olympique Paradis aurait été auréolé de succès !
 

Présentation

  • : GILONIMO A AUSSI UN BLOG A LA CON
  • : Un blog à la con tout simplement. D'utilité publique.
  • Contact

Cédouktè ?

 

Il y a actuellement    personne(s)

qui se ballade(nt) comme autant

de petite(s) fourmi(s) sur ce blog à la con

Recherche

Gilocompteur

Geo Visitors Map

Articles Récents