Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 00:00
Au sixième étage,
l’ascenseur vous pose dans un autre monde,
tout bariolé,
avec des girafes qui courent le long des murs
et pleins d’oiseaux multicolores autour qui les embêtent,
il flotte une douce musique,
c’est calme,
sans que vous sachiez pourquoi vous vous sentez mal,
sur les portes sont punaisés des dessins,
c’est des bonshommes plus grands que des maisons
avec des têtes énormes et difformes,
la plupart sans cheveux,
c’est un enfant dans une bulle en forme de cœur,
c’est un monstre qui dévore un oiseau,
c’est un crâne informe à côté d’une petite fille qui pleure,
c’est une bête qui explose dans un feux d’artifice de couleurs,
c’est une maison toute petite si loin
avec un arbre à côté qui n’a plus de feuille
et une petite fille en haut à gauche qui tient un ballon rouge
et des pieds qui ne touchent déjà plus le sol,
c’est un Picasso égaré qui pendouille à sa punaise,
alors que vous alliez pousser la porte battante,
celle-ci s’ouvre toute seule,
c’est un enfant à vos pieds
qui vous regarde de ses grands yeux clairs,
il est chauve,
vous vous poussez pour laisser passer son copain
qui le suit avec difficulté
obligé qu’il est de traîner derrière lui
un espèce de porte manteau métallique sur roues
d’où pend deux flacons à moitié vides,
et on est bien content d’avoir été un enfant en bonne santé,
et il y a un couloir long comme la mort avec des portes de chaque côtés,
on a mis des couleurs sur les portes,
et derrière les portes,
il y a des enfants qui dessinent,
et vous arrivez chez les tout-petits dans leurs tupperwares,
vous cherchez tout de suite des yeux
le quatrième boxe en partant de la droite,
vous accélérez les pas autant que votre cœur ;
et vous voyez votre fille.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Castor tillon 18/06/2011 01:07



Poignant.


J'aurais été désespéré de vivre ça avec ma fille qui, heureusement, est une accorte et rustique bougresse.



Chrysopale 08/05/2011 23:32



Et un coup de poing, un.


Ton texte est très touchant, et je ne sais que dire, de peur de dire quelque chose de travers... on ne peut pas comprendre si on ne vit pas ça.


Courage.



MARTINE 10/01/2007 10:51

 
          Le climat dans un service pediatrique est bien rendu, manque seulement les  sons des enfants qui rient,pleurent et cris

LE CON 27/12/2006 16:22

c nul a chier

Présentation

  • : GILONIMO A AUSSI UN BLOG A LA CON
  • : Un blog à la con tout simplement. D'utilité publique.
  • Contact

Cédouktè ?

 

Il y a actuellement    personne(s)

qui se ballade(nt) comme autant

de petite(s) fourmi(s) sur ce blog à la con

Recherche

Gilocompteur

Geo Visitors Map

Articles Récents